chantilly passion jasmin néroli

J'adore la texture de la chantilly de karité. Un autre avantage de ce type de préparation est le côté multi-usage : soin du corps, des mains, des pieds ; soin des cheveux en tant que masque avant-shampooing ou encore comme sérum réparateur pour les pointes abimées ; et même pour les peaux sèches, soin du visage.

Autant vous dire que dans ma phase de transition entre deux déménagements, j'apprécie particulièrement cette qualité. Comme j'ai une peau très fragile et irritée (surtout pendant les changements de saison), j'ai inclus des extraits CO2 apaisants et régénérants qui, combinés aux huiles végétales et au beurre de karité, sont venus à bout de ma peau qui crevasse en à peine deux applications.

Mais, je le dis clairement, ce que je préfère dans cette chantilly, c'est sans conteste son parfum. Je suis tombée littéralement amoureuse de l'absolue de jasmin sambac alors que l'absolue de jasmin grandiflorum n'est pas du tout parmi mes préférées. Combinée à l'odeur légèrement acidulée de l'huile de fruits de la passion et au parfum envoutant du néroli, le résultat est tout simplement divin. Utilisée en guise de crème corporelle, cette chantilly remplace même l'usage d'un parfum.

Ingrédients

60 g beurre de karité

20 g HV coco odorante

10 g HV jojoba

10 g HV fruits de la passion

2 g poudre d'arrow root

1 g extrait CO2 argousier

1 g extrait CO2 d’amarante

1 g vitamine E

10 gouttes d’absolue de jasmin sambac

5 gouttes d’huile essentielle de néroli

 

Mode opératoire

Pour réaliser cette recette, le batteur électrique pour monter les blancs en neige ou faire de la chantilly (la comestible :) )est obligatoire.

1) Faire fondre le beurre de karité au bain-marie avec la vitamine E.

2) Une fois que le karité est fondu, ajouter hors du feu l'huile de coco et bien mélanger pour qu'elle fonde.

3) Ajouter ensuite les huiles liquides, de manière à refroidir encore davantage la préparation, puis l'arrow-root. Commencer alors à battre la préparation, de manière à bien disperser la poudre.

4) Lorsque la préparation a une température inférieure à 40°, ajouter les extraits CO2 et les huiles essentielles.

5) Ensuite commence le travail de patience car il va falloir battre le mélange jusqu'à ce qu'il prenne la consistance d'une crème chantilly. Pour cela, il faut attendre qu'il ait suffisamment refroidi pour avoir une consistance permettant aux bulles d'air créées à l'aide du batteur électrique de se maintenir. L'opération est assez longue et si l'on voit que les bulles ne tiennent pas, autant poser son batteur électrique pendant quelques minutes, faire autre chose et reprendre un peu plus tard. On peut décider de faire une chantilly plus ou moins aérienne, C'est une question de préférence.