savons Monoï

 

Beaucoup de cosméteuses ont raconté leurs mésaventures avec la fragrance monoï qui fait figer la pâte à savon à la vitesse grand V. Seulement voilà, j'avais quand même envie de faire des savons avec ce parfum envoutant. J'ai donc essayé de limiter la casse au maximum en diluant ma soude dans le maximum de liquide et surtout en surgraissant uniquement à la trace, de manière à diluer ma fragrance dans une grande quantité d'huile végétale.

Et ça a plutôt fonctionné puisque j'ai réussi - en travaillant vite - à remplir correctement mes jolis moules fleurs. Le résultat n'est pas parfait mais je suis quand même contente d'avoir évité le massacre vue la propension à faire figer la pâte qu'a cette fragrance.

 

Ingrédients

90 g HV coco

90 g HV palme

90 g HV olive

30 g HV tournesol

billes de soude (surgraissage à 0%) + 20 ml eau + 90 ml de lait d’amande

Ajouts

30 g HV avocat raffinée

9 g fragrance monoï

Mica or au fond des moules