eau miscellaire astringente et antibactérienne

Toujours lancée dans une quête éperdue de l'eau miscellaire parfaite qui me permettrait d'éviter toute imperfection sans pour autant m'arracher la peau, je vous présente la recette de celle que j'utilise depuis un bon mois.

Lors de mon dernier essai, (voir ICI) j'avais trouvé que l'effet astringent était concluant mais que pour le côté anti-spots, on pouvait vraiment mieux faire. Du coup, j'ai ajouté du complexe traitant peaux impures dans cette version et changé la bardane pour de la mélisse car une amie avait trouvée vraiement efficace une lotion dans laquelle j'avais intégré cet ingrédient. Ma peau la supporte plutôt bien et j'ai quand même un peu moins tendance à bourgeonner.

Le résultat n'est pas encore parfait cependant et je sens qu'en ce moment, avec le changement de saison, ma peau tiraille de plus en plus (sans pour autant arrêter de produire des imperfections, ce serait trop simple...). Du coup, je pense que pour la prochaine, je vais tenter quelque chose de radicalement différent, mais ceci est une autre histoire...

Conclusion de cet essai : une eau miscellaire supportable même pour les peaux sensibles avec un effet astringent et anti-bactérien modéré. Indiquée pour les peaux normales ou légèrement sensibles ayant quelques petites imperfections.

 

Ingrédients

34 g hydrolat de bergamote

20 g Hydrolat de tea-tree

10 g Eau de citron

9 g eau de source

5 g Extrait de mélisse

1 g Algo’zinc

1 g de complexe traitant peaux impures

1 g de sorbitol

1 g d’urée

2 g d’huile de ricin sulfatée

0,7 g Geogard 221