crème mains baume du jardinier like

Une amie m'a demandé récemment si je pouvais lui faire une crème bien riche comme le "baume du jardinier". Comme je ne connaissais absolument pas cette crème, je me suis un peu renseignée et voilà ce qui est indiquée comme composition :

Beurre de karité : nourrissant, réparateur, régénérant et protecteur.
Mimosa : réparateur.
Verveine : revitalisante.
Camomille : anti-inflammatoire, apaisante.
Guimauve : anti-irritations.

Calendula : antiseptique.
Mélisse : antibactérienne.
Romarin : antioxydant, protecteur

 Je n'ai pas réussi à trouver la composition exacte avec l'ensemble des ingrédients et je n'ai donc aucune idée de la texture qu'a cette crème en réalité, mais je me suis dit qu'en partant de cette liste d'actifs, je pouvais essayer de composer ma crème "baume du jardinier like"^^.

Qui dit crème riche implique pour moi une émulsion à l'olive protection que j'apprécie beaucoup dans les soins pour les mains et les pieds que je compose d'habitude.

J'ai intégré le calendula sous la forme de macérat qui est je trouve la plus efficace. Pour la guimauve, j'ai choisi de fabriquer un mucilage (même méthode que pour fabriqer un mucilage de lin) pour bénéficier au maximum des qualités protectrices de la plante.

Pour la verveine et la mélisse, j'ai opté pour des extraits glycérinés vu que l'huile essentielle de verveine est photosensibilisante et que je n'ai pas d'huile essentielle de mélisse. Pour le romarin, j'ai naturellement opté pour l'extrait CO2, antioxydant que l'on peut utiliser pour protéger les huiles du rancissement mais que j'ai dosé comme un actif.

Le plus difficile pour moi était de trouver le mimosa puis je me suis rappelé que j'avais acquis sans jamais m'en être servi de la cire florale de mimosa. Comme de toute façon j'aime beaucoup intégrer une petite proportion de cire dans mes crèmes riches, la solution m'a semblé satisfaisante.

Aux actifs du baume du jardinier original, j'ai adjoint de l'aloe vera qui est pour moi un must de l'hydratation et de la poudre d'arrow root pour limiter le toucher gras.

La crème est un peu brute car je n'ai ajouté aucun parfum et lui ai laissé sa couleur naturelle (un vert pas très glamour) mais elle semble être plutôt efficace. J'ai testé sur une main avec le reste de crème du bol de préparation et après test en aveugle par mon cher et tendre, il a trouvé sans aucune hésitation la main sur laquelle j'avais mis de la crème.

J'espère qu'elle conviendra à sa destinataire car je pense qu'elle doit être assez éloignée de la recette originale...

Ingrédients

Phase huileuse

10 g de beurre de karité

12 g Macérat de calendula sur huiles de tournesol, macadamia et amande douce

1 g de cire florale de mimosa

1 g de palmitate de cetyl

3 g Cire olive protection

1 g de poudre d’arrow root

 Phase aqueuse

14 g mucilage de guimauve

3 g d’extrait hydroglycériné de mélisse

 Ajouts

1 g extrait CO2 de romarin

1 g d’extrait hydro-alcoolique glycériné de verveine

1,5 g d’extrait de camomille

1 g d’aloe vera concentré 10

0,3 g de geogard 221