mangue_s_ch_e

La mangue est un fruit qui est non seulement délicieux mais également d'une richesse extraordinaire en vitamines et minéraux. La consommation d'une mangue peut suffire à couvrir les apports journaliers recommandés en vitamine A, vitamine C et bêta carotène. La mangue contient également du potassium, du phosphore, du fer, du manganèse, du magnésium, du zinc et du cuivre. Une véritable mine de micro-nutriments anti-oxydants.

En passant à ma biocoop récemment, j'ai trouvé de la mangue séchée. J'ai aussitôt pensé  à mon estomac cosméto et j'ai décidé d'en utiliser une partie pour faire un macérat huileux qui me permettrait de récupérer notamment les vitamines A et E ainsi que le bêta-carotène et les minéraux liposolubles et un extrait hydro-alcoolique glycériné pour recueillir les vitamines C et B (notamment B5) qui sont hydrosolubles et le reste des micro-nutriments.

Macérat huileux de mangue

Pourquoi faire un macérat huileux de mangue quand on a déjà du beurre de mangue ? Tout simplement car les composantes de la chair sont différents de ceux du beurre de mangue.qui n'a pas la même richesse en vitamine A et caroténoïdes. Or, ces deux composants sont particulièrement utiles dans les soins anti-âge ou cicatrisants ou encore pour préparer la peau au bronzage.

J'ai décidé ici de faire deux macérats :
- le premier dans l'huile de noyaux d'abricots également riche en caroténoïdes pour renforcer son action ;
- le second dans de l'huile de coco fractionnée pour profiter des qualités de cette huile (très bonne conservation, huile non-obstructive qui convient donc aussi aux peaux mixtes et grasses, excellente pénétration dans la peau)tout en compensant sa faiblesse qui est justement sa faiblesse en vitamines (il s'agit en fait uniquement des triglycerides de l'huile de coco).


Composition des macérats


- 90 g d'huile végétale (abricot ou coco fractionnée)

- 10 g de mangue séchée coupée en petits morceaux

- 20 gouttes de vitamine E

mac_rats_mangue_s_ch_e

Laisser macérer chaque préparation pendant au moins trois semaines. Vous pouvez réaliser le macérat dans coco fractionnée à chaud (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait) en le faisant chauffer à basse température (40° environ) pendant quelques heures.

Composition de l'extrait hydro-alcoolique glycériné de mangue séchée

- 20 g de mangue séchée coupée en petits morceaux

- 20 g d'alcool à 90°

- 60 g de glycérine végétale

- 60 g d'eau de source

- 0,4 g de sorbate de potassium

- 0,8 g de sodium benzoate

HAG_mangue_s_ch_e

Laisser macérer le mélange suivant à l'abri de la lumière pendant une quinzaine de jours. Filtrer puis conditionné dans une bouteille stérilisée.

On peut bien entendu réaliser cet extrait avec de la mangue fraiche (je n'arrive pour ma part jamais à en trouver de bien mûres). Dans ce cas, réduire la proportion d'eau car les fruits sont très juteux.